De 1921 à 1971

En 2011, 90 ANS se sont écoulés depuis le jour où cinq motocyclistes se réunissaient au café TAVERNIER situé rue des Portes neuves à SION.

Ces cinq pionniers du motocyclisme en Valais étaient :

  • MM. Joseph Volken
  • Paul Bagaini
  • André Dénériaz
  • Berto Grasso
  • Edmond Roten

Tous étaient mordus par le sport et décidèrent de fonder un club motocycliste. Ils lancèrent donc par la voix du journal, un appel et bientôt une pléiade de motocyclistes se joignirent à eux.
Le moto club de Sion était né.

Nous sommes en 1921 et partir faire une virée en ce temps là relevait d’une aventure à chaque fois. Les pannes étaient nombreuses et les routes non goudronnées réservaient leurs lots de surprises. Nous avions parmi nos membres les frères Emile et Charles Heidiger, garagistes et qui nous suivaient avec une camionnette et se mettaient à notre disposition en cas de pannes. La première sortie eut lieu à Sierre, et par la suite on tenta la descente de la vallée du Rhône jusqu’au Bouveret, un véritable exploit. Grâce à la camionnette tout le monde put regagner la capitale. Ces débuts encourageants incitèrent les clubistes à grimper le Simplon, le Grimsel et le glacier du Rhône.

C’est ainsi que voyant défiler les motos à travers leur ville, bientôt Sierre, Brig, et Martigny demandèrent à faire partie de la société.

Devant le nombre toujours croissant de ses membres, on fonde des sections et le Motoclub devient cantonal sous l’appellation de MOTO CLUB VALAISAN. En 1923, on s’affilie à l’UMS (Union Motocycliste Suisse), présidée par M. Jules Neher, qui reçut les Valaisans à bras ouverts.
Dès lors, il fallut nommer un délégué auprès du comité de direction de l’UMS. M. Edmond Roten fut nommé en 1923 membre du C.D. et grâce à son intervention, le Moto Club Valaisan fut autorisé à organiser la course de côte de la Forclaz. Celle-ci se déroula en 1926, 27,28, et 1930 et remporta un magnifique succès. Les grands as de l’époque, les Franconi, Haenni, Carmine, Grandjean, et Chappuis y prirent part à chaque fois. Parmi les membres du Moto Club Sédunois, Casimir Grosset le 22 juin 1930 battit le record de la Forclaz en 12’12” 4/10.

Le Moto Club Valaisan avait son propre journal ” LE MOTO SPORT ” et était rédigé par les membres Berto Grasso, Gessler et Edmond Roten. L’assurance RC était également assurée par les soins des membres de la section de Sion. D’autre part, c’était la grande époque du motocyclisme, que présidait de main de maître Joseph Volken lequel réussit à mettre sur pied le Moto Ski Joring qui s’est couru à plusieurs reprises sur le lac gelé de Montana.

Le MCV prit part aux rallyes du Salon de Genève, à ceux de la Madone Des Centaures, ainsi qu’à des sorties au Col des Mosses, du Pillon, aux Iles Borrhomées. Le clou de toutes ces manifestations fut sans conteste le rallye UMS de Brienz, où notre club nouvellement incorporé remporta le splendide trophée. Il représente un motocycliste sculpté dans un bloc de bois. Cette pièce unique circule depuis cette époque dans les Clubs organisateurs de l’assemblée générale annuelle.

Il convient de mentionner les courses qui firent la gloire de la moto en Valais. Il y eut tout d’abord le Moto Ski Joring de Montana et le Moto Cross d’hiver. En côte, on retiendra celle du Col du Simplon, Martigny – la Forclaz, Martigny – Salvan, Saxon – Sapin Haut, Orsières – Champex, Monthey – Les Giettes, Chamoson – Ovronnaz, Conthey – Biollaz, Savièze Sembrancher – Chamoille. Dans les courses internationales il faut citer Sierre – Montana, et le circuit des l3 étoiles de Martigny.

Durant 80 ans, le Moto Club Valaisan et par la suite la Fédération Motorisée Valaisanne a su se faire reconnaître auprès de la population, de l’Etat, puisqu’elle fait partie de la Commission consultative de la circulation routière et de la fondation ” Aide Sportive Valaisanne “. Le monde de la moto en Valais reste très lié à cette fédération cantonale.

En 1948, un futur Président de la FMV remporta la course de côte d’Orsières – Champex en équipage avec son épouse, il s’agit de M. Fernand Monnay. En 1956, sur la route de Martigny – Riddes, un record du monde de vitesse fut établi par le célèbre Florian Camatias.

Le Moto Club Valaisan devient dans cette période la Fédération Motorisée Valaisanne. Sur le plan Suisse, Sion, Monthey, Martigny, ont l’honneur d’organiser l’assemblée générale UMS alors que Monthey recevait en 1953 le rallye de la Fédération Internationale de Moto. Cette manifestation attira bon nombre de participants Suisse et étrangers avec un total avoisinant les 5000 participants. Le Président d’organisation fut à cette occasion nommé membre d’honneur de la FIM.

Depuis sa fondation, la FMV n’a cessé de se développer. Elle comptait en 1960 700 membres et son but n’a pas changé : grouper les amateurs de motocyclisme, développer le tourisme et le sport motorisé, développer entre ses membres l’esprit d’amitié et de maintenir les bons rapports qui doivent exister entre eux, de procurer des avantages sportifs, touristiques, financiers, juridiques, de toute nature…

De 1972 à …

La FMV fête ses 50 ans en 1971 (président Freddy Tagan) et fait un bilan positif. La moto connaît un engouement de plus en plus grand, les jeunes cherchent à se regrouper. 1300 membres répartis en 22 clubs forment les rangs de la Fédération Cantonale.

Durant la période qui suivit (1971 à 1981), une intense activité en sport et tourisme a animé le Valais. De nouvelles manifestations tels que les Moto cross de Sierre et Bagnes, les Trials du Haut Valais Susten, de Sierre, Fully, Martigny, Monthey, montrent un renouveau du sport.
Les concentrations de motos ont commencé. Sierre et Salvan en 1979 et plus tard Simplon montrent que le canton a un but touristique à tenir. Les manches du championnat du monde de trial à Fully ont montré le savoir faire d’un club dynamique.

En 1981, la FMV sous la présidence d’André Pahud, comptait 2013 membres, 30 clubs et le sport valaisan dénombrait 84 pilotes (58 trialistes, l2 crossmann, 14 routes) l4 manifestations étaient organisées par nos clubs. Au 30. l0. 1982, l’effectif de la FMV atteint son point record de 2031 membres. En 1982 se déroule à Monthey le plus grand rassemblement de tourisme de la Fédération Internationale Motocycliste. Le rallye FIM rassemble 2000 motards étrangers d’une vingtaine de nations.

1982, le premier concours à ski FMV voit le jour, organisé par le moto club du Soleil de Sierre. 1983, le motoclub de Fully organise pour la deuxième fois une manche du championnat du monde de trial et le comité FMV organise la fête des champions FMS à Sion. Les années qui suivent ont démontrés que le Valais en tant qu’organisateur a toujours voulu être présent soit dans le tourisme avec ses clubs de Saint-Léonard, Salvan, Sierre, Simplon, soit le sport avec d’autres clubs tel que Monthey, Fully, Susten, Glis, Sierre, Martigny pour le trial; pour le motocross Bagnes et Monthey. La route perd ses deux courses de Monthey – Les Giettes et Orsières – Champex car les temps ont changé et les véhicules sont devenus trop puissants pour de pareils tracés (2 morts à la dernière course de Monthey – Les Giettes). Malgré le risque financier, le club de Monthey met sur pied une course sur route en circuit à Varano. Durant la fin des années 1980, M. André Pahud démissionne et laisse sa place à Darioli Paul-Henri. Le travail du comité FMV a changé car d’un comité essentiellement administratif, il est devenu organisateur, très soucieux d’être près de ses membres.
Modification du comité directeur par l’apport de deux membres qui forment la commission du tourisme. Sans se démettre de sa tâche administrative, le CD s’est lancé, en plus de diverses représentations, a organisé diverses assemblées – générales (assemblée des délégués) – comité central (président de club) – assemblée des organisateurs – fête des champions avec repas, environ l50 personnes – soirée des motocampeurs – Création du concours de tourisme FMV. – organisation ces trois dernières années de la course du Val de Vienne (F) (manche championnat Suisse route) – Gérer l300 membres – guichet FMS livret AAI – organisation de cours tels que ” mieux conduire sur deux roues – apprendre le geste qui sauve ” ou simplement sur les assurances ou l’huile et bien entendu, répondre le mieux possible à tous ses membres dont il en est très fier.

En 1997, Paul-Henri Darioli cède le guidon de la FMV à Marc-André Rossier. De gros nuages s’amoncellent à l’horizon. Augmentation des cotisations de la FMS, diminution importante des membres, fermeture des pistes de cross et de trial. Le comité FMV travaille d’arrache-pied et propose aux membres avec une augmentation de cotisations un dépannage en Suisse et en Europe.

Les jeunes valaisans peuvent tourner sur des pistes de cross et de trial dès leur plus jeune âge (dernier canton Suisse à interdire aux moins de 16 ans de piloter sur pistes fermées) dès 1999. Arrangement avec les autorités cantonales et communales pour l’autorisation d’exploiter des pistes de cross et de trial est la très grosse tâche de cette fin de millénaire. Un rallye FIM est organisé en 2000 et rencontre un grand succès et pour la première fois le public est invité à se joindre aux motards. Fin 2000 voit aussi un complément dans le dépannage puisque sans augmentation de cotisation le rapatriement du véhicule est offert aux membres. Une collaboration se fait avec le TCS dans l’organisation de cours pour moto, conduite sur circuit et sur glace. La FMV crée aussi un groupe d’accompagnement de manifestations, surtout cyclisme. La fin 2000 approche et la FMV se tourne vers les nouveaux moyens de communication et crée son site internet.



Durant 80 ans, le Moto Club Valaisan et par la suite la Fédération Motorisée Valaisanne a su se faire reconnaître auprès de la population, de l’Etat, puisqu’elle fait partie de la commission consultative de la circulation routière et de la fondation ” Aide Sportive Valaisanne “. Le monde de la moto en Valais reste très lié à cette fédération cantonale.

Aujourd’hui la FMV compte environ 1000 membres – 26 clubs – les clubs organisateurs sportifs présentent du trial, du moto cross et sur le plan touristique les organisateurs tiennent à faire connaître nos régions. Le club de Martigny diversifie ses activités en organisant une importante exposition moto. La randonnée des motards valaisans démontre que nous pouvons collaborer entre clubs puisque 6 clubs FMV organisent cette journée. La Fédération Motorisée Valaisanne est consciente de ces dangers et tente de prendre les mesures qui s’imposent. La Fédération Motorisée Valaisanne à la Fédération Motocycliste Suisse: Membres d’honneurs FMS: MM.Freddy Tagan et Jean-Marie Formaz Président de la FMS M. Jean-Pierre Dubosson.

Membres du CD et commissions FMS: M.André Pahud Vice président FMS et trésorier ad interim M.Paul-Henri Darioli Membre du CD FMS M.Daniel Borloz Commission arbitrale FMS M. Bernard Bitschnau Président commission tourisme FMS M.Jean-Marc Daves Commission finance FMS M.Roger Gex Commission d’enduro FMS Mr. Rast Commission d’enduro FMS Mm.Marie-Christine Vuilloud Commission chronométrage FMS.